Projekt Queer Refugees Deutschland

Comment agir en face des discriminations et des violences?

Troisième rencontre de réseautage des militant·e·s réfugié·e·s LGBTI venus de toute l‘Allemagne à Brême

Pour la troisième fois déjà, des militant·e·s réfugié·e·s LGBTI venus de toute l’Allemagne se sont réunis à Brême pour continuer leurs activités de réseautage. Cette fois-ci, la rencontre atelier a eu lieu en coopération avec Rat und Tat e.V. dans la ville de Brême.

Le sujet de ce troisième atelier était les discriminations et violences dont les militant·e·s réfugié·e·s font l’expérience chaque jour. Faire face à celles-ci est un grand défi pour toutes les personnes LGBTI, surtout pour celles qui ont dû fuir ou quitter leur pays d’origine à cause de leur orientation sexuelle ou leur genre. Son but était donc d’identifier des organisations et des instances officielles pouvant aider en cas de discriminations au travail ou à la maison et aussi en cas de violences vécues à cause de l‘identité ou l’orientation. Les quinze participant·e·s de dix nationalités différentes sont venus de neuf Länder afin de participer à cet atelier. Les participant·e·s ont donc identifié les organisations respectives dans les Länder qui offrent de l’aide aux réfugié·e·s LGBTI en cas de discriminations et violences. Il y eut aussi des discussions sur le rôle et le travail de la police. Un des principaux sujets abordés durant l’atelier a été la sécurité des réfugié·e·s LGBTI dans les centres AnKER envisagés par le gouvernement fédéral. Quelle sera sa stratégie pour qu’il n’y ait pas d’attaques contre les réfugié·e·s LGBTI de la part des autres ?

Scroll Up