Projekt Queer Refugees Deutschland

Informations importantes pour les personnes fuyant l’Ukraine qui ne sont pas ukrainiennes :

20. mars 2022

Une telle procédure simplifiée en vertu de l’article 24 de la loi sur le séjour ne présente que des avantages pour les personnes en quête de protection : elles bénéficient ainsi de prestations (aide financière et accès aux soins médicaux) similaires à celles de la procédure d’asile classique.

Cependant, à la différence de la procédure d’asile classique, ils ont immédiatement légalement :

  • le droit de travailler
  • la possibilité de participer à des cours d’intégration (cours de langue et d’orientation)
  • la possibilité de rechercher un logement privé (dans la procédure d’asile, il y a initialement une obligation de vivre dans un logement pour réfugiés)
  • également la possibilité d’un « changement de voie » vers un autre titre de séjour si nécessaire (par exemple pour le travail ou pour les études) – où d’autres conditions s’appliquant alors.

La procédure simplifiée est similaire à une procédure d’asile classique, dans la mesure où l’on vérifie également si la personne concernée serait réellement en danger en cas de retour dans son pays d’origine. L’examen n’est toutefois pas effectué par l’Office fédéral de l’immigration et des réfugiés (BAMF), mais par le service d’accueil des étrangers compétent. (Ausländerbehörde).

Il est important de noter que même si la demande d’un titre de séjour selon le § 24 du titre de séjour n’aboutit pas, il est ensuite toujours possible de déposer une demande d’asile classique.

Dans tous les cas, il est conseillé aux personnes qui ont fui l’Ukraine pour l’Allemagne et qui n’ont pas la nationalité ukrainienne de se faire conseiller par des services de consultation spécialisés et, le cas échéant, de demander l’aide d’un avocat ou d’une avocate.

La LSVD demande, en ce qui concerne les cas de personnes LGBTI de pays tiers qui ont fui l’Ukraine, aux personnes en fuite, aux centres de conseil et aux personnes qui les soutiennent de se manifester via le formulaire de contact. Dans ces cas, la LSVD peut aider les service d’accueil des étrangers à évaluer la situation de danger dans les pays d’origine respectifs en leur envoyant des informations complètes sur les pays spécifiques aux personnes LGBTI.

[Ces notes reflètent la compréhension de la LSVD par rapport à la situation juridique actuelle et à la lettre du Ministère fédéral allemand de l’Intérieur (BMI) du 14 mars 2022.]

L’Allemagne adopte une procédure d’accueil simplifiée pour les personnes ayant fui l’Ukraine

15. mars 2022

Vous trouverez plus d’informations sur la situation juridique, également en ukrainien, ici :

www.proasyl.de

www.minor-kontor.de

Les personnes qui ont fui l’Ukraine pour l’Allemagne peuvent vivre chez des particuliers (amis, familles ou bénévoles) et reçoivent, après leur enregistrement, une aide financière de l’État et un accès au système de santé.

Si vous êtes lesbienne, gay, bisexuel(le), transgenre ou intersexe et que vous cherchez un logement chez un particulier, les services suivants vous aideront dans votre recherche :
Dans toute l’Allemagne :

www.queere-nothilfe-ukraine.de

www.munichkyivqueer.org/kontakt/

À Munich (München) :

www.oberbayern.paritaet-bayern.de/ueber-uns/wohnraum-fuer-lgbti-gefluechtete

À Berlin :

www.schwulenberatungberlin.de/post/unterstuetzung-fuer-ukrainischen-lsbti-und-menschen-mit-hiv

À Hambourg (Hamburg) :

www.queer-refugees-support.de

www.queer-refugees.hamburg/index.php/gruppen

À Cologne (Köln) :

www.rainbow-refugees.cologne/fuer-gefluechtete

 

Vous trouverez d’autres offres et informations pertinentes ici :

www.munichkyivqueer.org

www.quarteera.de

 

« Queer Refugees Deutschland » publie un livret d’accompagnement pour les cours d’intégration

27. février 2022

Le livret d’accompagnement a été développé pour l’enseignement dans les cours d’orientation. Il reprend un contenu important sur les thèmes de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre. Sur 20 pages, il aborde la situation juridique, le contexte historique, le mouvement social et les projets de vie individuels. Le livret transmet la connaissance des termes liés aux personnes LGBTI+ et essaie de sensibiliser les sujets et de promouvoir l’acceptation grâce à la rencontre avec différentes personnes et à leurs biographies. Le livret d’accompagnement est conçu de manière à servir d’unité d’enseignement distincte et peut être utilisé dans plusieurs heures de cours consécutives. Par ailleurs, les unités thématiques du livret peuvent également être utilisées dans des cours individuels. En termes de contenu, il est adapté aux trois modules du cours d’orientation, à savoir « Politique en démocratie », « Histoire et responsabilité » et « Hommes et société ».

Le livret d’accompagnement « Vielfalt Willkommen! » peut être commandé en version papier simplement et gratuitement par e-mail et est également disponible en téléchargement.

Première rencontre d’échange entre militant·e·s LGBTI+ réfugié·e·s et personnes multiplicatrices de DeBUG pour la protection contre la violence

27. février 2022
Gruppenfoto vom Treffen mit Queeren Geflüchteten zum Thema "Wie kann der Schutz vor Gewalt in Unterkünften besser werden"

Lors de la rencontre d’échange, les militant·e·s ont parlé de leurs expériences en tant que personnes LGBTI+ dans des centres d’accueil pour réfugié·e·s dans les États fédéraux allemands et les municipalités. Leurs témoignages ont mis en évidence qu’il existe encore un grand besoin d’améliorer la protection des personnes LGBTI+ contre la violence homophobe et transphobe dans les centres d’accueil. Les personnes réfugiées LGBTI sont encore régulièrement menacées ou victimes de violences lorsqu’elles sont identifiées dans le centre d’accueil. Une vie ouverte en tant que personne queer est donc presque impossible dans les hébergements collectifs. Les personnes multiplicatrices pour la protection contre la violence de DeBUG et les militant·e·s LGBTI+ ont prévu d’échanger régulièrement des idées à l’échelle nationale et dans les régions à partir de maintenant.

Foto vom Austausch zwischen geflüchteten LSBTI und Mitarbeitenden eines Projekts für Gewaltschutz für Flüchtlingsunterkünfte
Gruppenfoto vom Treffen zwischen queeren Geflüchteten und Projekt DeBUG zum Thema Schutz vor Gewalt